Retourner ŗ la liste des chroniques

Antre inflexible - Jour 1

[17 h 03]

Antre inflexible - Jour 1 :

Moi et mes deux camarades de bonne fortune frappons à la Grande Porte. On entend déjà un hurlement dans la ville. La grille s'ouvre et le gars nous dit que le hurlement était celui qui était déjà accro à la bonne vielle drogue. Normal aussi, vu qu'on nous a expliqué que de nombreux produits pharmaceutiques ont été piqués à la banque... Un bon début, n'est-ce pas?

Je plante ma tente, mes amis en font de même. Après tout ça, je sors mes outils, clé à molette, tournevis, marteau et tout les autres trucs d'un ouvrier quoi...

Je vais aux chantiers... Déplorable... Une malheureuse tour de guet mal construite se dresse devant moi. D'après les rumeurs, l'observation était trop imprécise pour estimer l'attaque de ce soir. Soi disant que tout le monde aurait peur de monter sur cet échafaudage. Je rafistole du mieux que je peux ce machin et monte en haut. J'ai pas pu trop estimer le nombre de zombies, j'espère que mes camarades feront mieux.
Mise à part la tour de guet, rien n'a été construit, même pas l'atelier! Pourtant ce monde est vachement vaste, mais personne est capable d'apporter des ressources nécessaires!

Rah j'vous le jure... Bah... C'est pas grave, le principal est qu'il y a des citoyens qui savent vivre en groupe, c'est déjà ça...

Je tremble d√©j√†, je sens que cette ville durera pas aussi longtemps qu'on l'esp√®re, j'en suis s√Ľr m√™me!

Antre inflexible - Jour 2

[18 h 01]

Antre inflexible - Jour 2 :

Je me réveille dans ma pitoyable tente, dans une ville, enfin si on peut appeler ça comme ça, miteuse. Notre ami le drogué est mort cette nuit. Enfin un peux de paix...

Bref, j'me suis r√©duit aux indications, les ouvriers doivent boire tous les deux jours. √áa tombe bien, j'avais pas trop soif aujourd'hui... Un de nos "amis" a √©t√© banni, √ßa lui apprendra √† vouloir jouer au plus malin tiens... Surtout avec l'√©norme boulette qu'il a fait, il s'est amus√© √† g√Ęcher des ressources dans une cantine √† bois... J'en suis rest√© bouche b√©e devant une telle preuve d'idiotie...

Mais bon, depuis que c'te gars a été banni, c'est vachement plus tranquille dans la banque. Juste quelques emprunts qui pour la plupart ont été restitués peu après. C'est une bonne chose. Pour ma part, je me suis contenté de rafistoler une portière de voiture, elle nous servira bien plus tard. Je l'espère.

Bref, après tout ça, j'monte un peu sur la tour que j'ai retapé hier. Pas mal de zombies à l'horizon, mais c'est encore trop calme. J'ai vu aussi quelques camarades qui se baladaient par ci et par là. J'espère qu'ils rentreront à l'heure.

Autre bonne nouvelle pour notre pomme : j'ai pu constater que la muraille semblait avancer. C'est encore quelques petits édifices, mais peut-être d'ici ce soir, elle sera terminée.

Antre inflexible - Jour 3

[20 h 36]

Antre inflexible - Jour 3 :

Le soleil se l√®ve. Mes camarades sont tous r√©veill√©s, apparemment, je suis le dernier √† m'√™tre lev√©. M√™me notre petit ami le banni semble √™tre devenu plus gentil. D'apr√®s les ragots, il s'investirait m√™me encore plus qu'avant. Qui l'e√Ľt cru?

Toujours est-il, j'ai remarqu√© que la muraille s'√©tait dress√©e et en plus de √ßa, les tourniquets ont √©t√© construits et des barbel√©s ont √©t√© install√©s. Nous sommes en vrai progr√®s. Je vais dehors, je vois que des oubliettes commencent √† √™tre construites, je d√©cide donc de donner un petit coup de main. Apr√®s tout cela, je monte en haut de notre tour de guet instable... Quelques zombards √† l'horizon mais pas trop, nos d√©fenses suffiront amplement pour les arr√™ter... Je crois. J'ai √©galement vu cinq de nos anciens camarades se balader avec les putr√©fi√©s, ils n'ont pas √©t√© √©pargn√©s eux aussi. Le seul hic est que plus √ßa va, et plus notre groupe qui sait vivre en communaut√© diminue en nombre, si cela continue ainsi, j'ai bien peur d'√™tre le dernier √† dispara√ģtre avec eux...

Bref, j'vous dis au revoir l√† dessus, j'vais me taper un bon sommeil avant de reprendre du service demain... Enfin, si je suis encore vivant hein, c'est pas s√Ľr √ßa, hier la porte avait pas √©t√© ferm√©e... Qui √©tait charg√© de cette corv√©e que je lui donne un bon coup de cl√© √† molette?

Antre inflexible - Jour 4

[18 h 04]

Antre inflexible - Jour 4 :

Bref, vous connaissez tout le blabla... J'me lève, j'vais à la tour de guet...

Je vais aux chantiers et je me permets de terminer la pompe. Par la suite, je commence le purificateur... Mais je constate qu'il manque un seul composant, le tube de cuivre. Je remarque que c'est l'un de nos camarades qui l'a pris car il s'opposait à ce chantier... Franchement, je ne sais pas ce qui me retient de le frapper... La camaraderie sans doutes...

Je me suis également permis de m'informer sur notre ami le banni. Depuis ce matin il cracherait du sang... Une infection? J'en sais rien...

Bref, je conclus cet article la tête lourde et remplie de sentiments que je n'ai pas réussi à exprimer...

Antre inflexible - Jour 5

[19 h 40]

Antre inflexible - Jour 5 :

J'ai appris que le banni est mort. C'était bien une infection. Notre groupe a encore rapetissé... Décidément, on a pas de bol... Je prends un peu d'eau au puits histoire de pouvoir me désaltérer. Mais il va falloir faire gaffe, on commence sérieusement à manquer de provisions. On en a plus pour longtemps.

Ce soir, beaucoup de zombies, une attaque de grande envergure que je n'ai jamais vu dans mes anciennes existences... Heureusement pour nous, nous sommes parvenus à construire un gros chantier qui va beaucoup nous aider... J'espère.

Quelques-uns de nos camarades s'avancent en première ligne. Je leur souhaite toute la chance que Dame Fortune pourra leur donner.

Je commence s√©rieusement √† avoir peur... je ne suis pas s√Ľr de dormir ce soir...