Retourner à la liste des chroniques

Plantation macabre - Jour 6

[14 h 41]

Sixième jour...
Tous le monde est à cran.
La première goule tient bon, mais il semblerait qu'elle doive nous quitter dans un futur relativement proche.
Hier, j'ai pu camper. J'avais la toile de tente et je suis ermite. On ne manque pas de bons plans (cimetière, cerceuils, râpe à zombie, douves, caniveaux, purificateur, filtre), et j'espère que celui que je ramène sera dans la continuité.
Si fatigué...
J'ai mal dormi.
Les zombies rôdaient autour du Fast-Food et mon feu de camp n'offrait qu'une défense purement symbolique... Enfin. Je suis vivant et qui sait, peut-être va-t-on découvrir aujourd'hui cette table Järpen qui nous manque tant ?

On a aussi fêter l'anniversaire de Palinka, hier.
Un observateur extérieur aurait dit que c'était pathétique, que l'on se réfugiait dans nos vies antérieures, avant... tout ça, mais cet anniversaire a apporté joie et bonheur. Espoir aussi.
Il nous a rappelé à tous que la vie continuait.