Retourner à la liste des chroniques

Tertres humides des Lapinous - Jour 2

[23 h 40]

Je suis arrivé en ville hier. Je n'ai pas eu le temps d'écrire, car nous étions nombreux à nous réfugier ici. Nous avons donc fait les présentations, nous nous sommes aidés mutuellement.

Aujourd'hui, avec un de mes amis de toujours, je suis partie vers le Nord à la recherche de choses diverses mais utiles.
Il est partit dans la nuit tandis que moi je suis partit dans la matinée.
Il fait chaud dans ce désert et je n'ai encore croisé personne. J'ai fait halte dans un coin histoire de bien fouiller, mais je ne pense pas rester très longtemps.
On doit s'éloigner le plus possible de la ville, car après, nous risquons de ne plus avoir la possibilité de la faire...

J'espère pouvoir encore écrire demain. Mais seul l'avenir nous le dira...

Raztoux.